Archives sonore

Jean-Yves Loude pour “Le chemin des vierges enceintes” aux éditions chandeigne

Avez-vous déjà vu des représentations de la Vierge enceinte ? Des statues de Marie dans l’attente de Jésus, la main posée sur son ventre rond et proéminent ? Elles ont existé. Elles ont, pour la plupart, disparu. Entre le XIIIe siècle et la fin du XVIe siècle, les sculptures de la Vierge enceinte jouissent d’une ferveur populaire, en France, en Espagne, au Portugal. Les femmes confient espoirs et angoisses à Celle qui partage leur sort.
Cependant, sensibles aux critiques des Protestants, les membres du Concile de Trente, exigent, en 1563, la mise à l’écart de ces images jugées « irregardables ». Tout comme les Vierges parturientes alitées et les représentations de Marie allaitant son enfant. En conséquence, les sculptures des Vierges de l’Attente sont retirées des églises. Détruites, emmurées, cachées, volées ? On l’ignore. Aujourd’hui, peu de ces figurations d’une Vierge « trop humaine » subsistent. Il faut les chercher.

Vincent Karche pour “Une sylvotherapie à pleine voix” aux éditions Favre

Quand vous chantez en forêt, c’est toute la force du vivant qui s’exprime en vous.D’abord, les arbres vous offrent tout, leur présence, leur oxygène, leurs substances odorantes, leur fraîcheur et leur calme. Et c’est source de bienfaits : des scientifiques et médecins japonais, australiens et américains l’ont prouvé depuis les années 1980. Ensuite, la voix vient stimuler les recoins oubliés de votre corps qui ne demandent qu’à retrouver leurs fourmillements. Et leur joie aussi.