Respirez vous êtes filmés – Émission du 25 janvier 2024

Le cercle de pardon

Une bulle de respiration avec notre invitée Marie ANSERMIN activatrice de jOie d’être soi et qui vous accompagne sur les voies du changement qu’elle a elle-même empruntées.

Portrait :

Une enfance très sage et sans faire de vagues surtout, une entrée dans la vie de jeune adulte coupée de ses émotions, et la mise en route du pilote automatique pour répondre aux obligations du quotidien… jusqu’au jour où elle prend conscience qu’il devient urgent de changer son regard sur la Vie, car malgré tout la Vie est belle, et elle a le choix et le droit d’être joyeuse et heureuse !

Commence un chemin de guérison, et l’exploration de différentes pratiques thérapeutiques .

Et en 2019, grand virage en quittant le poste qu’elle occupe dans les ressources humaines depuis 17 ans pour accompagner les personnes – l’humain c’est sa passion – à prendre conscience de leurs propres ressources pour se créer une vie en reliance avec leurs envies et leurs valeurs profondes.

2 ressources pépites qu’elle a expérimentées, auxquelles elle est formée, et qui portent les valeurs essentielles à son cOeur.

Cercle de Pardon :

La conception du Pardon selon Olivier Clerc propose de le voir comme une guérison des blessures du coeur, une pratique simple pour se libérer des sentiments et émotions cracra qui engluent notre coeur et l’empêchent de ressentir pleinement l’amour et la gratitude : comme une douche du coeur !

Le pardon n’est pas excuser l’autre, ni cautionner, ni se réconcilier, ni même oublier. Le pardon est un cadeau qu’on se fait à soi-même, c’est choisir la façon dont on veut nourrir son coeur, avec quoi on a envie d’avancer dans sa vie, sans se laisser enfermer par son histoire.

Il s’agit ainsi d’offrir et de recevoir une demande de pardon, celle-ci étant portée par l’énergie du coeur et par l’énergie transpersonnelle. Le pardon est libérateur de ce qui nous retient dans la souffrance parfois depuis des années ! Et permet de se sentir pleinement vivant !

Jeu du Tao :

basé sur la coopération, le jeu du Tao est nourri par les champs « psy-spi- de la psychologie à la spiritualité de tous horizons. L’un de ses atouts est d’offrir la sagesse du Yi-King, cette philosophie ancestrale orientale basée sur le cycle impermanent de la vie, et la notion du Yin et du Yang.

Créé par un collectif d’environ 300 chercheur.euse.s (journalistes, philosophes, sociologues, psychothérapeutes etc ). Il est considéré comme un véritable outil de développement personnel, où chacun reprend, là aussi, le pouvoir sur sa vie !

Chaque joueur.euse vient jouer une quête, c’est-à-dire une envie – un besoin, pour soi.

L’objectif : transformer quelque chose dans son quotidien pour lui permettre de se sentir plus épanoui.e.

La quête peut concerner tous les domaines : personnel – professionnel – santé physique et mentale.

« j’arrête de … et je décide que… » c’est une décision importante dans une vie, peu importe le domaine !

Cela demande de se remettre en question, de savoir par quoi remplacer ce que l’on arrête – la nature n’aime pas le vide – et d’avoir une idée des actions à réaliser pour tracer la voie de ce nouveau désiré !

Et cela invite à observer ses capacités, ses façons d’être, ses peurs, ses forces souvent insoupçonnées…

Dans cette démarche, le jeu du Tao est votre allié : il ouvre un espace de questionnements, de prises de conscience, de nouvelles perspectives pour affiner et mettre en lumière ce qui est présent dans votre réalité pour avancer vers votre envie profonde.

Une précieuse ressource qui invite à renforcer notre puissance créatrice de notre quotidien.

A la fin du jeu, chaque joueur prend l’engagement d’une action à réaliser pour avancer vers sa nouvelle réalité.

Les valeurs clés : écoute attentive, empathie, non-jugement, partage authentique, libération de la parole, entraide, soutien, confidentialité.

Autant de postures qui sont bien souvent mises à mal dans notre société, par notre entourage et par nous-même !

Ainsi, s’invitent dans le jeu les effets miroirs, par les expériences partagées :

– permet de mieux se connaître, d’aller à la rencontre de soi

– fait prendre conscience de ce que l’on vit

– apporte de nouveaux éclairages

– fait émerger des solutions inattendues

– un temps de parole respecté et accueilli, dans la bienveillance

– recevoir des retours valorisants, porteurs et soutenants

Au sein d’une organisation , il est un outil pour :

– lancer un nouveau projet collectif

– renforcer la cohésion d’une équipe

– fédérer autour d’un projet

– aider à la résolution de conflit

– intégrer des personnes dans un projet etc…

Plus d’infos et actualités sur : www.marieansermin.com