Poster un message

En réponse à :

L’architecture, l’architecte et le profane

mardi 9 mai 2017 par Radio-Grésivaudan

L’architecture, l’architecte et le profane Tout un chacun, dans son quotidien, vit et se déplace dans des espaces ouverts ou clos, au sein d’une ville ou d’un monde rural. L’habitant des campagnes évolue dans une nature transformée et façonnée, le citadin circule dans un domaine bâti en empruntant des cheminements imposés, et pour nous profanes, cela va de soi, comme si ce monde était là par magie. Nous trouvons les espaces dans lesquels nous vivons parfois beaux, parfois laids, sans nous (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don