Poster un message

En réponse à :

Editorial du 11 au 18 décembre

vendredi 11 décembre 2015 par Radio-Grésivaudan

Bâcher ou pavoiser, that is the question. Le peuple français est versatile. A peine a-t-il élu son chef, qu’il s’empresse de le descendre en flèche, puis de l’encenser à nouveau dès qu’il fourbit ses armes, et brandit l’étendard au nom de la Liberté, premier terme de la devise nationale. Entre deux scrutins présidentiels, au nom du même principe, il passe son temps à râler et à s’auto-dénigrer (french bashing), réussissant le tour de force, auprès des autres nations bienveillantes de faire passer son humeur (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don