Poster un message

En réponse à :

Portrait de Emma, gardienne du refuge de la Combe Madame

jeudi 10 novembre 2016 par Thomas Courtade

Un matin de juillet, après 2 heures de marche, au bord de la rivière de la combe madame, le randonneur mérite sa pause. Devant lui, les aiguilles de l’argentière mais aussi le rocher blanc, le deuxième plus haut sommet de Belledonne. Dans ces alpages du Haut Breda, des brebis chaument. Elles sont 750 à crapahuter autour du gîte d’alpage, situé à 1784 mètres d’altitude. Emma, la gardienne du refuge, accueille les randonneurs tout l’été. Ils peuvent être jusque 22 certains soirs d’été ensoleillé, sans (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don