Poster un message

En réponse à :

Editorial du 24 juin au 1er juillet

mardi 28 juin 2016 par Radio-Grésivaudan

Édito n° 20160628 : de l’individu. Tiens ! Et si on parlait un peu de ce grand absent. Nombreux sont ceux qui accusent de tous les mots une société qui serait par trop « individualiste ». Paradoxe sémantique s’il en est : une société, par définition est ce qui organise le collectif, elle ne peut donc être « individualiste » que si elle valorise l’individu en tant que personne au sein d’un collectif solidaire qui FAIT société. Ce type de société existe encore et a existé, il s’agit notamment de sociétés à (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don