Poster un message

En réponse à :

Editorial du 18 au 25 decembre

vendredi 18 décembre 2015 par Radio-Grésivaudan

S’il est vrai que le pire n’est jamais sûr, alors nous en aurions eu une vérification dimanche dernier. Mais ne vous réjouissez pas trop, braves gens. La bête bouge encore, que dis-je , elle bouge de plus en plus, ici et maintenant, ici et ailleurs. En Pologne d’abord. On apprend qu’un prêtre entouré d’un cinquantaine de fidèles à banderoles s’est transporté jusqu’au siège d’un journal pour procéder à son exorcisme, journal emblème de la liberté d’expression et accusé de ne pas penser comme il faut, (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don