Poster un message

En réponse à :

Editorial du 3 au 10 avril

vendredi 3 avril 2015 par Radio-Grésivaudan

Des élections . Voter encore une fois et continuer de marcher, malgré tout. Sans illusion. Entendre alors, dans le mot illusion, non pas la part d’utopie, d’espoir, mais : - ce fossé vertigineux qui se créé entre la réalité et ce que l’on imagine faire. - la faible valeur « universelle » de ce que l’on croit primordial. Ces illusions Celles des gouvernants qui s’enferment dans leur logique d’adaptation aux lois du marché, aux lois des médias, aux critères qui permettent, avec ténacité, de gravir les (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don