Poster un message

En réponse à :

Chers amis, chers auditeurs, chers confrères

mercredi 7 janvier 2015 par Radio-Grésivaudan

Il n’y a pas de mots capables de qualifier ni les actes de ces pauvres cons ni la trace que laissera en nous cette sauvagerie lâche, idiote, stupide. Il n’y rien d’ailleurs rien à comprendre : il faudrait avoir atteint les abîmes les plus sombres de la bêtise humaine pour y comprendre quelque chose. La seule chose que j’ai comprise depuis hier c’est le sens de l’expression " avoir froid dans le dos ". C’est littéralement ce frisson glacial qui me parcours l’échine, comme un couteau planté là par un (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don