Poster un message

En réponse à :

Editorial du 2 au 8 novembre

lundi 4 novembre 2013 par Radio-Grésivaudan

Par flots calculés Intarissables Cette haine verbale disséminée Plus aucune retenue Prescription de l’Histoire Prescription de la mémoire Où est la vérité à présent Bien enfouie dans nos limbes personnels Cherchant ses petits dans les vestiges de nos pensées La peur. Un gouvernement dit socialiste qui a peur des riches, et qui a vendu son âme aux lois du profit. Une part grandissante de la population qui a peur des lendemains et qui crient « au loup » en rejetant ceux qui ne sont pas de vrais (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don