Poster un message

En réponse à :

editorial du 2 au 9 mars

vendredi 2 mars 2012 par Radio-Grésivaudan

« Quand on à rien à dire, et du mal à se taire, on peut aller toujours gueuler dans un bistrot… » (Bernard DIMEY) Aujourd’hui, je n’ai rien à dire, et je fréquente très peu les bistrots, alors comment rédiger un éditorial sur l’air du temps… Encore que, l’air du temps tiens, parlons en… Ca pue un peu au salon de l’Agriculture, et ce ne sont pas seulement les odeurs, sommes toutes normales, qui ont bercé mon enfance Paysanne et Cévenole : La bonne vielle odeur du fumier, la puissante odeur du (...)


Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Soutenir par un don