Vialka, "La poursuite de l’excellence"

ou la petite chorale...

mardi 28 février 2012 par programmation

 Vialka est un groupe qui gagne vraiment à être connu et dont le nom signifie "petite chorale" en russe. 

Si la musique de Vialka ne vous parle pas, intéressez-vous au moins à la démarche de ce couple auvergnat et à ce que le chemin qu’il emprunte représente comme ouverture, curiosité de l’autre, cultures partagées...

Eric Borros à la guitare, Marylise Frecheville à la batterie et leur fille llldiko (qui a déjà parcouru plusieurs fois le globe terrestre avec ses parents). Vialka véhicule la joie, l’énergie et multiplie à tour de bras les collaborations musicales à travers les pays du monde entier (Inde, Chine, Australie...). Le couple travaille aussi avec un designer franco-suisse qui a mis au point un soundsystem fonctionnant à l’énergie solaire. 

Vialka semble jouer partout et pour tous. Influencés par Colette Magny et Léo Ferré, l’élan de ces deux globe-trotters est basé sur la confiance en l’être humain et une lutte pour sortir du cynisme du monde. 

 

 En ce qui me concerne, je ne peux pas écouter Vialka sans repenser à The Ex, ces punks néerlandais qui ont aussi beaucoup collaboré avec des musiciens du monde entier et notamment créé un label pour faire découvrir les musiques d’éthiopie...