Ouvrir des salles de cours la nuit à l’IGA

vendredi 7 octobre 2016 par manon

Chaque automne depuis six années, l’Atelier Arts Sciences ouvre au public les portes des recherches conduites entre artistes et scientifiques. Le salon Experimenta est l’occasion d’exposer des projets en cours ou bien aboutis réalisés par des artistes et par des scientifiques. Au programme cette année, projeter le visiteur dans des mondes immersifs. Exemple avec une oeuvre lumineuse et sonore Bleu Gorgone ...

Vous pourrez aussi dessiner en 3D, explorer une scène de danse virtuelle, écouter une intelligence artificielle ou encore faire pousser un livre, tour d’horizon de ce salon Experimenta 2016 avec Eliane Sausse, la présidente de l’Atelier Arts Sciences.


Lionel Palun est un artiste associé sur un projet scientifique autour des big data qui regroupe plusieurs laboratoires européens et japonais. L’atelier s’intitule "Quand les artistes s’emparent des données".

Vous avez jusqu’à ce samedi soir pour tenter l’expérience Experimenta. C’est à la maison Minatech à Grenoble.

[#dossier<-] Le dossier de la semaine : Ouvrir des salles de cours la nuit à l’IGA

Ce n’est pour l’instant qu’un projet étudiant. Mais un projet, qui, s’il se réalise, pourrait changer la vie de quelques femmes. Coline Cellier et Corentin Thermes sont en master innovation et territoire à l’Institut de Géographie Alpine. Et co présidents de l’association université d’acceuil 38. Avec ce projet, ils espèrent ouvrir les portes de l’université la nuit, à des femmes SDF. L’idée est aussi venue du directeur de l’IGA, Luc Gwiazdzinski, une façon de repenser l’espace commun, et les bâtiments qui la nuit, se vident de leurs occupants. Le projet n’est pas encore finalisé, car il faut maintenant correspondre aux normes "hôtelières" pour ouvrir les classes... Et c’est beaucoup d’argent et de temps.
Ce jeudi de septembre, l’Institut de Géographie Alpine accueillait l’exposition photo de Nadine Barbançon et le documentaire sonore de Delphine Prat et Marie Neichel, réalisés au local des femmes SDF. Elles ont pu donner des conseils aux jeunes étudiants. Et une ancienne habituée du local des femmes tenait à parler de son expérience de la rue et de l’importance du local.

Avec : Nadine Barbançon, photographe
Delphine Prat et Marie Neichel, du documentaire Fenêtre sur rue
Luc Gwiazdzinski, directeur de l’IGA
Coline Cellier et Corentin Thermes, étudiants en master innovation et territoire à l’Institut de Géographie Alpine, et co-présidents de l’UDA 38

IMG/mp3/lvl_dossier_2016_10_08_uda38.mp3
télécharger

Soutenir par un don