Les suprêmes dindes "Femmes divines"

Rock français

mercredi 26 novembre 2008 par prog

Aseptisé le rock’n’roll français ? C’est en tout cas ce que les Suprêmes Dindes ont l’air de penser depuis quelques années... Mais jusqu’en 2007, malgré trois albums où le culinaire tient une belle place ("Blanc de poulet", "La Bûche" et " la Poutine")

Le quatuor maquillé et déluré (1 gars, 3 filles) ne s’était pas imposé aux yeux du grand public. Une situation injuste qui pourrait être rectifiée en 2007 grâce à "Femmes divines", un disque réalisé avec le concours de Denis Barthe, qui n’est autre que le batteur de Noir Désir. Au rayon des invités figurent le slammeur Mehdi, mais aussi le déjanté Didier Wampas et l’artiste Didier Super.

Dans un esprit tout à fait exalté, les Suprêmes Dindes donnent un avis sur tous les sujets, tout en expliquant qu’elles détestent les personnes "bien pensantes". En ouverture, l’auditeur a droit à une belle tirade contre un "Dieu" qui n’existe pas... La suite est tout aussi belle : "si nous étions chien et chat, j’aboierais comme un con en tirant sur ma corde sans que jamais rien ne se casse", hurlent les voix des chanteuses... On passe de la politique version "con" à la critique de la vie bien rangée et on se dit que le rock’n’roll français va vite retrouver des couleurs grâce à ces poulardes sans foi ni loi.