La vie locale

Samedi 11h à 12h30 ( rediffusion dimanche 11h)

dimanche 22 mai 2016 par Radio-Grésivaudan

La Vie Locale du 21 et 22 Mai à 11h
LE DOSSIER : Pierre Rabhi.
LES SUJETS :
Baisses subventions associations paysannes.
Vignoble Père Gras.
Manif 19/05.
Festival premier roman Chambéry.
L’INVITE DE LA SEMAINE : Emdé, illustrateur carnettiste.


AU SOMMAIRE
 :


le dossier :
Pierre Rabhi.
Les Sujets :
Baisses subventions associations paysannes.
Vignoble Père Gras.
Manif 19/05.
Festival premier roman Chambéry.

L’ invité de la semaine :
Emdé, illustrateur carnettiste.

LA VIE LOCALE

Le dossier de la semaine

Pierre Rabhi.

C’était vraiment une Rencontre improbable, celle de Pierre Rabhi et François Albrieux. L’un utopiste, initiateur de l’agroécologie et du mouvement Colibri, et l’autre dirigeant d’une société et président de la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises. Cette rencontre avait lieu à l’Institut de la Géographie Alpine sur le thème : que signifie investir pour l’avenir. Organisée par le réseau citoyen de Grenoble, la conférence avait attiré de nombreux jeunes, ce qui avait ravi Pierre Rabhi. Alors, est il trop tard pour sauver notre terre mère ? Est ce une utopie que d’imaginer un avenir radieux ? Réponse d’un paysan pas tout à fait ordinaire...

 

 

 

 

Haut de page

Baisses subventions associations paysannes.

La baisse des subventions aux associations du reseau Inpact et à la fédération régionale d’accueil paysan pose de sérieux problèmes. Pour l’accueil paysan qui s’inscrit dans une démarche de tourisme solidaire et a pour objectif de mettre en réseau les quelques 1000 paysans adhérents. Accueil touristique, pédagogique ou social, les petits paysans d’aujourd’hui ont besoin de se diversifier pour subsister. Et c’est justement ce côté touristique qui risque d’être touché par les baisses de subventions de la part de la région, passant de 25 000 € à... 0.
L’occasion pour nous de revenir sur le rôle de l’ADDEAR et de ce que pourrait impliquer les baisses de subventions.
Avec :
Nicolas Champurney, agriculteur en viande ovine et en petits fruits, fait aussi de l’accueil dans sa ferme, à destination des enfants ou des hopitaux. Administrateur de l’ADDEAR Isère,

IMG/mp3/lvl_sjt_2016_05_20_addear.mp3
télécharger

Stéphanie Guinard est animatrice à la fédération régionale d’accueil paysan en Rhône Alpes, et membre du réseau Inpact.

IMG/mp3/lvl_sjt_2016_05_20_accueil_paysan.mp3
télécharger

Haut de page

Vignoble Père Gras.

Tout le monde connaît le père gras : ce restaurant est présent depuis des dizaines d’années sur le site de la bastille, où il propose non seulement une vue imprenable mais surtout des plats gastronomiques. Laurent Gras, le propriétaire du restaurant, a décidé de suivre l’exemple de ses prédécesseurs et souhaite replanter des vignes sur le site de la bastille, non seulement pour produire du vin qui profitera au restaurant mais également pour valoriser les produits du terroir et les méthodes de production traditionnelles.
Avec :
Laurent Gras
 

IMG/mp3/lvl_sjt_2016_05_20_pere_gras.mp3
télécharger

Haut de page
 

Manif 19/05.

Ils ont bravé la pluie, une fois de plus, ce jeudi 19 mai. Fernando Martins, secrétaire général FO à la Semitag et transport urbain au niveau national ainsi que Lynda Bensella, secrétaire générale de la CGT Isère, étaient présents à la manifestation anti loi travail.
Deux mois après les premiers rassemblements, et alors que la loi travail est passée en force à l’Assemblée Nationale, quelques 2000 personnes avaient fait le déplacement pour signifier leur opposition à la loi El Khomri. C’est bien moins que durant les premières manifestations mais les deux syndicalistes y croient encore...
Avec :
Des manifestants

IMG/mp3/lvl_sjt_2016_05_20_manif19mai.mp3
télécharger

Haut de page

Festival premier roman Chambéry.

 Des festivals littéraires, il en existe beaucoup en France, mais celui organisé par l’association Lectures Plurielles est unique en France. Le festival du premier roman à Chambéry aura lieu du 26 au 29 mai prochain. Il œuvre pour la découverte et la promotion de premiers romans francophones et européens. Durant quatre jours, les auteurs échangeront avec le public lors de rencontres, débats, ateliers, lectures, spectacles, ou expositions…Un festival avec une âme particulière.
Avec :
Olivia Benoist Bombled, directrice artistique du festival

IMG/mp3/lvl_sjt_2016_05_20_roman.mp3
télécharger

Haut de page


Emdé, illustrateur carnettiste.

Depuis des années, Emdé noircit des carnets de dessins. Encore méconnu, ce Grenoblois ne manque pas de talent.
Il ne peut pas s’arrêter de dessiner. Tout ce qu’il voit finit sur ses cahiers, en quelques coups de crayons. Même lorsqu’il fait ses courses, Emdé a toujours un carnet à portée de main. Ce qu’il aime surtout, c’est croquer des tranches de vie, dessiner en live lors de concerts ou d’autres événements.

Le dessin, Emdé l’a appris sur le tas, sans suivre de formation spécifique. Son premier métier n’est pas dessinateur mais bibliothécaire. Depuis deux ans, il vit de son art et transmet sa passion à ses trois enfants.

 

 

 

 

 

 

 

Haut de page