Il rap pas pour être sympa

mais qu’est-ce qu’on aime ça !

lundi 13 mai 2013 par prog

José Kaminsky alias Rocé continue son combat dans le rap, qui ne tient qu’à un fil dans ce quatrième album : Gunz n rocé.

"L’écriture est une performance" et une belle ! Ce mc est un des rares à échapper aux mailles de l’industrie Skyrock et des majors. Les mots sont des caillasses qu’il nous balance en pleine face. C’est brut et non consensuel, comme d’hab. Rocé ne cherche pas à plaire mais à toucher à l’objectivité par son écriture acérée et décomplexée. Loin des paillettes et des p’tits fours du showbusiness qui a gangréné la Culture avec un petit cul. Le langage et les mots sont ses armes. Mais c’est aussi pour lui, un moyen de toucher une vérité et de s’adresser à tout le monde.

Fils d’un juif argentin d’origine juive et d’une algérienne musulmane, Rocé pose un regard complexe sur le monde : l’identité, le langage, les bancs de l’école,des codes et de la mode... Il cherche à démonter un à un les habitus, à travers des textes et à se libérer des carcans sociaux.

www.youtube.com/watch

 

Sa musique qui flirte avec des styles musicaux variés en témoignent : jazz, électro lui a valu une collaboration avec feu dj Mehdi, producteur de 113. La production plante ici un décor volontier plus rock qu’il a fait lui-même. Autodidacte, sincère et profond, il fait sa petite révolution avec à ses côtés Manu Key, Jp Manova, Baron Retif et Concepcion Perez.

A écouter d’urgence !

 


Soutenir par un don