Death Valley Girls - Under the Spell of Joy

Pop rock

jeudi 15 octobre 2020 par Herve Nicole

 Pour ce nouvel album, Death Valley Girls nous plonge dans une ambiance vocale, et ce dès le premier morceau « Hypnagogia » et les invocations mélodiques de Bonnie Bloomgarden soutenues par un chœur. La chanson se construit lentement sur une impulsion de la basse de Pickle (Nicole Smith) et de la batterie de Rikki Styxx. Les bêlements du saxophoniste invité Gabe Flores qui tourbillonnent au-dessus des drones d’orgues joués par Gregg Foreman, autre guest de l’album.

La piste d’ouverture cède la place à « Hold My Hand » et ses vers qui rappellent le « I’m waiting For The Man » du Velvet Underground et ses chœurs triomphants. Suit la chanson titre qui marie la morosité des Stooges avec une innocence fournie par les chœurs d’enfants qui chantent le mantra principal de l’album : « sous le charme de la joie / sous le charme de l’amour ». Sur « Bliss Out », Death Valley Girls affiche une chanson pop aux couleurs patinées, entraînée par une ligne d’orgue de la claviériste The Kid (Laura Kelsey). Une euphorie similaire apparait sur « The Universe », où les accords d’orgue surélèvent les lignes de saxophone et de claviers au-dessus de la stratosphère.

Avec Under The Spell Of Joy Death Valley Girls signe son album de rock transcendantal !

En écoute : "The Universe", "Hold My Hand" & "Under the Spell of Joy"


Soutenir par un don