Andy Sheppard "Movements in Colour"

Jazz World

lundi 16 mars 2009 par Les ateliers pédagogiques : François

Des instrumentistes de premier plan portés par la grâce, la délicatesse et la sensualité. Leur musique, leur élégance et simplicité, est un délicieux mélange de jazz aux couleurs. latines, de délicate bossa-nova ou de ballades ...

Voilà un album qui ne peut laisser de glace tant, dès les premières notes un tapis velouté recouvre les paroies d’une torpeur musicale à attendrir les plus résistants. Les tablas de Kuljit Bhamra rythment l’ambiance dès le premier titre "La tristesse du Roi" durant 14 minutes de mouvements tout en couleurs. La guitare électrique de John Parricelli s’infiltre dans les inspirations du créateurs saxophoniste. Andy Sheppard signe ici sa première collaboration avec le label ECM. La musique porte la marque de tous les travaux de Sheppard - thèmes mélodiques, utilisation inventive de la texture et un sens infaillible du rythme.

Andy Sheppard, saxophones soprano et ténor
John Parricelli, guitare
Arild Andersen, contrebasse
Kuljit Bhamra, tabla et percussions

sortie prévue mai 2009

BIOGRAPHIE Andy Sheppard, talentueux saxophoniste et compositeur, est né en Angleterre en 1957.
Il se met au saxophone à 19 ans, après avoir découvert John Coltrane et trois semaines plus tard, joue dans le quartet Sphere de Bristol, avec lequel il enregistre plusieurs albums, avant de s’installer à Paris où il joue avec le big band Lumière et Urban Sax.
De retour en Angleterre, il enregistre en 1987, son premier album sous son nom, produit par Steve Swallow. La même année, il est soliste dans le big band de George Russell et tourne avec Gil Evans.
Il est récompensé par plusieurs Awards entre 1988 et 1990 (Meilleur instrumentiste, meilleur album...) et il tourne avec son groupe en Europe, au Canada et même en Mongolie. En 1990 il forme le Big Band Soft On The Inside. Après cette expérience acoustique, il forme un quintet électrique, In Co-Motion, et enregistre l’album du même nom en 1991.
Après avoir joué dans le monde entier, le groupe s’agrandit avec l’arrivée de cinq cuivres, et devient le Big Co-Motion...
Andy forme ensuite le trio Inclassificable [Steve Lodder et Nana Vasconcelos] qui se produit dans les principaux festivals européens et enregistre l’album du même nom sur le Label Bleu en 1995.