Altan "25ème anniversaire avec l’Orchestre Symphonique de la RTE"

musique Irlandaise

lundi 30 janvier 2012 par Radio-Grésivaudan

Altan réunit 5 musiciens accomplis (violon, accordéon, bouzouki, mandoline, guitare) qui forment l’un des groupes de musique traditionnelle irlandaise les plus populaires de tous les temps au même titre que les Clancy Brothers, les Chieftains et les Dubliners. Fondé au milieu des années 80 par Mairéad Ni Mhaonaigh, violoniste et chanteuse à la voix christaline, et par son mari, le flûtiste Franckie Kennedy (aujourd’hui disparu), le groupe offre des ballades exprimées le plus souvent en gaélique, et des danses vives (jigs et réels) mêlant énergie et authenticité. Porté par la voix magnifique de mairéad, le groupe joue une musique issue essentiellement du répertoire musical du Donegal et du Nord de l’Irlande d’où ils sont originaires, ainsi que des trésors du patrimoine traditionnel chanté, transmis depuis des générations.
Altan est le premier groupe de musique traditionnel chanté à être signé par une major (virgin à Londres), pour la sortie de leur album « Blackwater » en 1996, puis « Runaway Sunday » en 1997.

En mars 2010, Altan a fêté son 25e anniversaire. Pour souligner l’occasion, ils ont créé un album de leurs plus grands succès avec la participation de l’Orchestre de concert de la télévision nationale d’Irlande, RTÉ. Une telle association n’est pas nouvelle, car ils ont déjà joué avec l’orchestre d’Ulster et avec la Royal Scottish Orchestra d’Écosse. La synergie de l’orchestre et d’Altan confère à l’album une harmonie sonore homogène, pleine et englobante.
Le style musical penche entre la magie de Lúnasa et l’aspect gitan de Dervish. Les pièces Is the Big Man Within/Tilly Finn’s Reel et Roseville démontrent cette connotation féérique, mais avec une harmonie plus ample ; l’apport de l’orchestre ajoute à cette amplitude. Certains titres comme A tune for Frankie utilisent la puissante mélancolie que le violon peut procurer. Le caractère gitan de la musique de Dervish transparaît dans chacune des chansons, mais il est moins prononcé.
Le caractère singulier d’Altan : l’expression gaélique du peuple ; une des particularités du groupe est de placer le gaélique, la langue nationale d’Irlande, au cœur de leur processus créatif. Grâce à leur popularité, le monde entier peut entendre cette charmante langue celtique. Voilà une occasion rêvée pour ceux qui désirent la connaître, car ils chantent la majorité de leurs chansons dans cette langue. Découvrez Altan et vous prendrez contact avec un groupe ancré dans le quotidien culturel des Irlandais.

http://www.musiquesdumonde.fr/ALTAN,3225