Editorial de début de saison 2017/2018

Aux auditeurs et amis de Radio Grésivaudan

Vous savez tous que la situation pour les associations est difficile. L’été a été arrosé de mauvaises nouvelles dont la disparition des emplois aidés, réalisée en pleine période de vacances et sans aucune annonce qui est venue s’ajouter à la suppression de nombreux emplois dans le cadre de la nouvelle région. Certaines associations ont déjà disparus, d’autres se posent des questions sur leur avenir. C’est notre cas.

En temps normal plus d’une trentaine de bénévoles vous proposent une antenne riche et variée. Ils sont accompagnés par des salariés ( techniciens, journalistes, animatrice, formateur) pour les aider dans leurs émissions ou pour renforcer et enrichir l’antenne.
Aujourd’hui, les différentes mesures sur les contrats aidés et la disparition de projet régionaux font que 3 postes ont disparu dont ceux des 2 techniciens ( emplois aidés supprimés au milieu d’une formation qu’ils faisaient dans ce cadre et qu’ils ont dû arrêter).
Pour faire face à cette brutalité, nous avons dû stopper les émissions en direct depuis début septembre, et nous tentons d’organiser de la formation internes pour les bénévoles pour tenter de pallier ce manque. Ce n’est pas simple... Des émissions, devant la difficulté, pensent stopper leur programme. 
Un quatrième poste est en voie de disparition également grâce aux choix de l’état. L’histoire ubuesque mérite d’être connue. Un contrat aidé renouvelé le 20 juillet pour démarrer le 1er septembre, un avis oral de refus de paiement de l’état via l’ASP courant Août, un coup de téléphone nous informant de la situation le 20 septembre, un courrier officiel le 5 octobre nous annonce la disparition du contrat qui a officiellement démarré le 1er septembre... 

Comment envisager la suite ? Un casse-tête pour maintenir les émissions, pour l’organisation générale, pour maintenir les emplois, pour garder le niveau de qualité et de diversité de l’antenne...
Vous voilà donc informés sur notre situation ( identique à de nombreuses associations). Vos idées, suggestions sont les bienvenues. Une réunion générale d’organisation est organisée à la radio le 11 novembre à 10H, vous êtes les bienvenus.

Mais terminons par une bonne nouvelle. La grille redémarre cette semaine avec de nouvelles émissions ( gammes of Crolles sur les jeux vidéo ; comment se maintenir en bonne santé sur la santé au quotidien ; chronique d’une bouffe annoncée sur la cuisine et le vin ; Kikériki sur l’environnement... )

et comme disait William Shakespeare : “Les petites pluies sont longues, les tempêtes soudaines sont courtes.”

E.L
 

Litté J

"On parle souvent de l’enchantement des livres. On ne dit pas assez qu’il est double. Il y a l’enchantement de lire, et il y a celui d’en parler." Amin Maalouf

Litté J , Du Mardi au vendredi à 10H55  :

Emission littéraire pour la jeunesse et par le réseau de médiathèques et CDI du Grésivaudan en collaboration avec Radio Grésivaudan et LA LIBRAIRiE DU GRESIVAUDAN

Du 11 au 13 décembre Mardi : "Les autodafeurs" Mercredi : "Les insurgés" Jeudi : "Sam"

A l’époque des paquebots

Les bâtiments des anciens hôpitaux de Saint Hilaire du Touvet vont bientôt disparaître du paysage, image improbable d’un trou dans l’environnement familier. Avec eux disparaissent une certaine conception du soin, inscrite dans un cadre naturel et une architecture surprenants. C’est aussi l’histoire de Saint Hilaire du Touvet et du Plateau des petites roches qui entre dans l’oubli : un territoire à la fois paysan, ouvrier et médical avec un héritage social, culturel et intellectuel singulier.

Pendant que les bulldozers détruiront ce qu’il reste des établissements, il s’agit de se pencher collectivement sur cette histoire pour ne pas la laisser disparaître en silence durant les travaux de démolition.

Collecter, étudier, raconter, et (re)constituer ensemble cette histoire comme une mémoire commune à transmettre, un patrimoine immatériel « pour la suite du monde », un héritage à interpréter, à se réapproprier, à transmettre et à réutiliser pour nourrir le désir de vivre ici, les manières de travailler ailleurs et orienter les choix collectifs quant à l’avenir du village et du plateau.

A l’Epoque des Paquebots propose d’écouter deux portraits sonores par mois, mettant en lumière le témoignage d’une personne en particulier, ayant vécu une histoire particulière avec ces établissements...

Merci à toutes les personnes qui ont accepté de témoigner et merci à celles qui s’apprêtent à le faire pour compléter les nombreux récits qui composent aujourd’hui la mémoire sonore et un patrimoine vivant de ce lieu...

CréationS radiophoniqueS

Rendez-vous avec : "Existance souterraine" de Mathilde gougeau et "deux amis et des silences" de arte radio
Dimanche 16 decembre à 18h
rendez-vous avec : "Diver’cité" de Clémentine Méténier. Dans ce reportage sonore, on prend la direction du Théâtre Prémol à Grenoble, situé au quartier Village Olympique. Depuis plus de 15 ans, la compagnie artistique "l’Axe de Création" crée des spectacles, sur une année, avec une quinzaine de jeunes âgés de 12 à 25 ans : certains habitent le quartier, d’autres l’ont quitté, d’autres viennent de le rejoindre. La création se veut interdisciplinaire : chants, danses, théâtre, musique, sur supports vidéo, sonores, photos... tout est permis, encadrés par deux professionnels du monde culturel. Dans une tradition de l’Axe de Création de se saisir de sujets engagés, en 2018, le spectacle a voulu frapper les esprits en abordant le thème des parcours migratoires et de l’ « étranger ». « Diver’cité » du nom de ce nouveau spectacle porte en lui l’histoire personnelle de chaque jeune ; c’est la récolte de témoignages, de photographies ou encore de musiques au goût du passé de leurs proches, qui a permis de monter ce spectacle.
Dimanche 23 decembre à 18h
rendez-vous avec : "version 133" de Cebastien Dicenaire. et si d’autres mondes étaient possible ? Et si les cites de la grèce antique n’avaient jamais disparue ? Et si les super heros avaient réellement existé ? Une ucronie librement adaptée de la tragedie grecque d’euripide "les heraclides" mais surtout une satire sociale et politique de notre temps
Dimanche 30 decembre à 18h
rendez-vous avec : "la brebis golaise" de ascanio Ceslestini. L’asile est une residence de saints. ce sont des saints les apuvres fous, sainte la bonne soeur qui s’occupe d’eux. Et le docteur est le plus saint de tous, c’est le chef des saints, c’est jesus christ. Nicola nous raconte ses 35 ans d’asile electrique....
Dimanche 6 janvier à 18h
rendez-vous avec : "courage fuyons" de cilia disardo. les marolles quartier populaire au coeur de Bruxelles. Dans les dedales des ruelles, sur la place du marché aux puces, dans les cuisines interieures ou dans la chaleur d’un café, je pose la même question aux habitants :au cours de votre vieavez vous fui quelques choses ?

La parole aux mamans

Jeudi à 19H30 : Sylvanie vous propose tous les quinze jours de vous retrouver pour une thématique autour de la maternité , de l’enfance ou de la santé. Avec des invités et des reportages.

Comment se maintenir en bonne santé

« Comment se maintenir en bonne santé ? » est une émission animée par Pierre LEROUX et Pierre PYRONNET, tout deux impliqués dans l’accompagnement du plus jeune âge au plus grand âge…

jeudi 13 decembre 2018 à 18H,Thème 1ère partie : pratique du Shiatsu au quotidien et Thème 2ème partie : évènement « La Corrida Blanche » du 16 décembre 2018 organisée par l’école du village « La Chapelle Blanche »,

La Télé au Placard

La Télé au Placard, c’est l’émission quotidienne de Radio Grésivaudan. Du mardi au vendredi de 10h30 à 12h en direct, rediffusée à 16h30. Elle donne la parole aux actrices et aux acteurs de la vie locale et culturelle du Grésivaudan !

Tout le programme de la télé au placard, les podcasts des 3 dernières semaines en cours...

Polemix et la voix off

Polémix et La Voix Off, c’est la caricature tranquille...Depuis 2002 déjà !
A la radio, en live et sur le net, ensemble tout devient risible ! Parce que la dérision, c’est très sérieux, avec notre équipe de professeurs d’Histoire-Géographie, Polémix c’est tout les mardis de 12h30 à 13h30, et rediffusé le mercredi à minuit.

Mardi 11 decembre à 13H et Mercredi 12 decembre à minuit
Camille Lécole – Episode 2/2 - Militant. Résistant. Déporté. Partisan sans complainte :
Notre ami André – le prof d’Histoire-Géo – raconte l’histoire de son père : Camille Lécole : Ouvrier de 20 ans en 1940. En 1942, Camille entre en Résistance avec un groupe de saboteurs de la CGT. Arrêté en 1943 par la police française, qui le livre aux nazis, il est déporté à Auschwitz… Comme pour Fernand, Michel, Jean, Pierre-Alban et des millions d’autres… la jeunesse de Camille est engloutie par cette guerre…

Réveil des consciences

Une émission proposée par Christian Chevalier

2 JEUDI PAR MOIS de 18h à 19h, rediffusée samedi 13H

Prochaines dates : Dernière émission de l’année Jeudi 20 décembre 2018 à 18h, je reçois Gwennyn TANGUY conférencière collapsologue et Nicolas GERAUD animateur du Café Collap’s de Grenoble https://www.facebook.com/cafecollaps/

Pour réécouter les émissions : https://www.mixcloud.com/christian-chevalier/

Pour me contacter : chris.chevalier73@free.fr

EMISSION DU JEUDI 6 DECEMBRE 2018, invité Aurélien BOUTAUD

Aurlien Boutaud a écrit un livre sur l’Empreinte Ecologique. Il nous explique les différentes composantes de cet indicateur, puis nous discutons de soutenabilité, de jour du dépassement et de ce que ces concepts nous apprennent sur l’état de la planète, sur les écarts d’empreinte des différents pays. Et si Cuba ou le Pérou pouvaient nous donner une indication de pays ayant une empreinte "soutenable", et être des exemples de ce vers quoi nous devrions tendre si nous voulons à notre tour aller vers un mode de vie soutenable ??

EMISSION DU JEUDI 7 JUIN 2018, invité Yann MARTAIL

Ce n’est pas pour son titre de champion du monde de parapente 2010, que je reçois Yann MARTAIL, mais parce qu’à 43 ans, le 24 février de cette année, le visionnage d’une conférence de Pablo SERVIGNE sur Youtube va le faire basculer dans le territoire incertain de la collapsologie. Nous évoquons ensemble son parcours personnel qui l’aura mené à cette prise de conscience et nous partageons les réflexions et questionnements que suscitent pour chacun de nous la découverte des problématiques liées aux questions d’effondrement.

EMISSION DU JEUDI 26 AVRIL 2018, Un choc pour sortir du déni ?

Pour cette émission, je retrouve Philippe VACHETTE, économiste de l’environnement, toujours efficace et pertinent dans ses interventions. Si nous évoquons les façons concrètes d’entrer en transition, nous tombons d’accord sur le besoin d’un choc pour réveiller notre civilisation occidentale qui "avec sa manière de faire comme si tout allait bien, son sourire consommateur et son regard fixé sur le PIB, semble restée au stade du déni halluciné".

EMISSION DU JEUDI 12 AVRIL 2018, L’effondrement, une bonne nouvelle ?

La dérégulation des cadres règlementaires de l’économie de marché, enclenchée notamment par Ronald Reagan dans les années 80, nous conduit 40 ans après à constater la situation de toute puissance acquise par des multinationales qui échappent au contrôle des Etats et peuvent grâce à un réseau complexe de paradis fiscaux, réduire à minima leur contribution au "bien commun". C’est le triomphe de l’avidité et de la cupidité, qui concentre dans un petit nombre de mains un pouvoir hors normes et hors contrôle, et des richesses indécentes. Mais cette machine infernale qui a besoin d’une croissance continue pour se perpétuer, produit par la même les conditions de sa destruction : épuisement rapide de ressources ; dérèglement climatique ; destruction du vivant ; asservissement du travail ; inégalités génératrices de violents conflits.

Les voies sont étroites pour échapper à ce monstre qui broie de plus en plus d’êtres humains et nous évoquerons dans une prochaine émission la multiplication des situations de souffrance professionnelle et de burn-out.

En fin d’émission Mathieu COSTE-CHAREYRE apportera son témoignage sur des choix de vie qui, en décalage de cette monstruosité ordinaire, permettent de s’engager dans des pratiques vertueuses respectueuses du vivant et soucieuses de préserver l’avenir de la planète.

EMISSION DU JEUDI 15 MARS 2018, invité : Philippe VACHETTE

Economiste de l’environnement convaincu dès le milieu des années 60 des limites de la croissance, Philippe Vachette a créé plusieurs entreprises novatrices dans des domaines liés à l’écologie et au développement durable. Egalement investi dans de nombreux projets militants sur la Savoie et la ville de Chambéry, c’est un acteur engagé qui nous apporte un regard éclairé sur les forces et faiblesses de la transition autant à l’échelle globale que locale.

EMISSION DU JEUDI 1er MARS 2018, invité : Jacques VERRON.

Jacques VERRON est océanographe, directeur de recherche émérite au CNRS, coresponsable scientifique d’une mission satellitaire entre la France et l’Inde. Nous échangerons sur les réflexions qu’il vient de rassembler dans un livre prêt à être publié intitulé "Ce que nous dit le changement climatique". Pour Jacques VERRON, avant que de dire ce qu’il faudrait "faire" il est important de bien prendre le temps d’entendre ce que le changement climatique nous dit de nous même et de nos sociétés.

EMISSION DU JEUDI 15 FEVRIER 2018, invité : Hervé MAGNIN.

Hervé MAGIN, est un artiste militant "polyvalent". Nous suivrons, notamment à travers sa production livresque, son cheminement personnel et intellectuel qui l’ont amené à promouvoir un changement radical de société. Auteur de "Moi et le monde en crise" (2015), son approche globale et systémique des problématiques sociétales et sa connaissance de l’âme humaine, lui permettent de percevoir les enjeux individuels de développement personnel et de connaissance de soi, que nous renvoi l’impasse collective dans laquelle s’enferme la civilisation thermo-industrielle.

EMISSION DU JEUDI 18 JANVIER 2018, invité : Danilo ZANIN.

Danilo ZANIN est accompagnateur en montagne, sophrologue, artisan du voyage. Il nous entraine dans l’Art de marcher, dans des lieux à la beauté inspirante et propice au ressourcement. 35 ans d’expérience l’ont amené à développer et transmettre des techniques de marche pour développer le calme et la paix intérieure, une conscience du corps, une présence à soi même et à la Vie. Un véritable antidote naturel au malaise de l’être humain moderne, stressé par son quotidien urbain, coupé de ses racines et de la nature, et un outil merveilleux pour tout être désireux de cheminer vers une vie harmonieuse et consciente.

Vous pouvez retrouver son programme sur son site http://marche-afghane.com/index.php

PREMIÈRE EMISSION DU JEUDI 4 JANVIER 2018, qui m’a permis d’en poser les bases :

- Dire "d’où je parle", notamment à l’intention des futurs invités.

- Ensuite, j’ai abordé la question de l’effondrement de la civilisation thermo-industrielle, en m’appuyant notamment sur les travaux, réflexions, écrits et conférences de Pablo Servigne, Yves Cochet et l’Institut Momentum, Vincent Mignerot et Adrastia, Jean-Marc Jancovici.