Editorial de début de saison 2017/2018

Aux auditeurs et amis de Radio Grésivaudan

Vous savez tous que la situation pour les associations est difficile. L’été a été arrosé de mauvaises nouvelles dont la disparition des emplois aidés, réalisée en pleine période de vacances et sans aucune annonce qui est venue s’ajouter à la suppression de nombreux emplois dans le cadre de la nouvelle région. Certaines associations ont déjà disparus, d’autres se posent des questions sur leur avenir. C’est notre cas.

En temps normal plus d’une trentaine de bénévoles vous proposent une antenne riche et variée. Ils sont accompagnés par des salariés ( techniciens, journalistes, animatrice, formateur) pour les aider dans leurs émissions ou pour renforcer et enrichir l’antenne.
Aujourd’hui, les différentes mesures sur les contrats aidés et la disparition de projet régionaux font que 3 postes ont disparu dont ceux des 2 techniciens ( emplois aidés supprimés au milieu d’une formation qu’ils faisaient dans ce cadre et qu’ils ont dû arrêter).
Pour faire face à cette brutalité, nous avons dû stopper les émissions en direct depuis début septembre, et nous tentons d’organiser de la formation internes pour les bénévoles pour tenter de pallier ce manque. Ce n’est pas simple... Des émissions, devant la difficulté, pensent stopper leur programme. 
Un quatrième poste est en voie de disparition également grâce aux choix de l’état. L’histoire ubuesque mérite d’être connue. Un contrat aidé renouvelé le 20 juillet pour démarrer le 1er septembre, un avis oral de refus de paiement de l’état via l’ASP courant Août, un coup de téléphone nous informant de la situation le 20 septembre, un courrier officiel le 5 octobre nous annonce la disparition du contrat qui a officiellement démarré le 1er septembre... 

Comment envisager la suite ? Un casse-tête pour maintenir les émissions, pour l’organisation générale, pour maintenir les emplois, pour garder le niveau de qualité et de diversité de l’antenne...
Vous voilà donc informés sur notre situation ( identique à de nombreuses associations). Vos idées, suggestions sont les bienvenues. Une réunion générale d’organisation est organisée à la radio le 11 novembre à 10H, vous êtes les bienvenus.

Mais terminons par une bonne nouvelle. La grille redémarre cette semaine avec de nouvelles émissions ( gammes of Crolles sur les jeux vidéo ; comment se maintenir en bonne santé sur la santé au quotidien ; chronique d’une bouffe annoncée sur la cuisine et le vin ; Kikériki sur l’environnement... )

et comme disait William Shakespeare : “Les petites pluies sont longues, les tempêtes soudaines sont courtes.”

E.L
 

Litté J

"On parle souvent de l’enchantement des livres. On ne dit pas assez qu’il est double. Il y a l’enchantement de lire, et il y a celui d’en parler." Amin Maalouf

Litté J , Du Mardi au vendredi à 10H55  :

Emission littéraire pour la jeunesse et par le réseau de médiathèques et CDI du Grésivaudan en collaboration avec Radio Grésivaudan et LA LIBRAIRiE DU GRESIVAUDAN

Du 16 au 19 octobre Mardi : "Sauveur et fils" de Marie-Aude Murail Mercredi : "Simple" de Marie-Aude Murail Jeudi : Ulysse 15 de Christine Avel Vendredi : "Un ours dans la bergerie" de Quitterie Simon

Voyage intérieur

dimanche 21 octobre à 9H30 :
Gardienne de la terre

Sur la route

Samedi 20 octobre à 10H30 :
portrait enregistré à Bourg les Valence. Une rencontre avec Valérie et Eric un couple de semencier paysan.b (1er partie)

A chacun son cinéma

Chaque semaine, le vendredi à 12H30, Mireille Basset avec une équipe de chroniqueurs, explore un ou plusieurs films, dévoile les sorties de la semaine en partenariat avec les cinémas Astrée / Forum, ciné Malraux et Pathé les Halles à Chambéry

regard’ailleurs

le vendredi 19 octobre à 14H : Caroline Mignon
Caroline s’interroge sur l’impact du tourisme sur les cultures et peuples du monde. Elle obtien un master « Tourisme culturel et territoires » à Paris. Aujourd’hui directrice de l’ATES, un réseau national de tourisme equitable et solidaire qui promeut un voyage au plus près du monde et de ses habitants. J’ai rencontré Caroline sur le festival du Grand Bivouac à Albertvillle, rencontre avec Caroline qui nous parle de son itinéraire et de son engagement. Plus d’info : http://www.tourismesolidaire.org

La Télé au Placard

La Télé au Placard, c’est l’émission quotidienne de Radio Grésivaudan. Du mardi au vendredi de 10h30 à 12h en direct, rediffusée à 16h30. Elle donne la parole aux actrices et aux acteurs de la vie locale et culturelle du Grésivaudan !

Tout le programme de la télé au placard, les poadcast, dans la suite de l’article

Comment se maintenir en bonne santé

« Comment se maintenir en bonne santé ? » est une émission animée par Pierre LEROUX et Pierre PYRONNET, tout deux impliqués dans l’accompagnement du plus jeune âge au plus grand âge…

Jeudi 18 octobre 2018 à 18H, nous aborderons la La cohérence cardiaque :
Javec : Thierry THOMAS Auteur Editeur et Formateur en Cohérence Cardiaque
AVEC LA COHERENCE CARDIAQUE, « TAKE A BREAK IN THE RUSH ! »
« Faites une pause dans la course ! », tel pourrait être un bon slogan publicitaire pour la cohérence cardiaque. Même s’il est une parfaite illustration de cette pratique, il reste bien réducteur au regard de la liste des bienfaits qu’elle procure. Multitâches, elle est là pour : * Calmer un mental agité ; * Faire face à un événement stressant ou anxiogène ; * Atténuer une douleur ; * Préparer une compétition, un examen, un entretien, une prise de parole en public ; * Faciliter le sommeil ; * Résister à une addiction ; * Apprivoiser une émotion trop violente ; * Limiter les effets du vieillissement ; * Augmenter les performances intellectuelles et physiques ; * Développer sa créativité… Préventive, elle renforce au quotidien les capacités d’adaptations physiques et mentales. Curative, son action limite l’impact des chocs subits. De plus, elle amplifie et potentialise les effets des traitements et thérapies engagées. Et si vous décidez de l’adopter, elle vous accompagnera fidèlement et sans faillir toute votre vie.

La cohérence cardiaque est une demoiselle tout juste trentenaire. Née dans les années 1990 aux Etats-Unis, cette technique – car ce n’est qu’une technique – permet d’atteindre en quelques minutes un état d’équilibre physiologique et émotionnel remarquable. Il suffit de respirer, mais pas n’importe comment. Vous l’apprendrez en écoutant l’émission. C’est le Dr David Servan-Schreiber qui le premier la fit connaître au grand public français dans son livre « Guérir le stress, l’anxiété, la dépression sans médicaments, ni psychanalyse ». C’était en 2003. Depuis, la cohérence cardiaque ne cesse de se développer pour obtenir la consécration en 2014 quand la fédération française de cardiologie la propulse à la première place des « 10 règles d’or pour réduire le stress » et ses conséquences sur les risques cardiovasculaires. La raison de son succès tient en trois mots : efficacité, simplicité et accessibilité. • Efficacité : s’appuyant sur un mécanisme physiologique basique, elle permet d’atteindre son objectif de retour au calme dans 100% des cas et sans effets secondaires. • Simplicité : pas besoin d’un long apprentissage ni de compétences spécifiques pour maîtriser la technique. En quelques jours, la pratique est acquise. En quelques semaines, elle est facilement intégrée à son mode de vie. • Accessibilité : quel que soit l’âge, l’état de santé, la condition physique, le lieu ou la situation dans laquelle vous vous trouvez, la cohérence cardiaque est toujours là pour et avec vous. Qui plus est, nul besoin d’investir en pilules, temps ou en matériel : elle est gratuite et ne prend pas de place !

Don du Son

Jeudi à 21h30 : Don du Son est une émission qui fait la promotion du reggae des années 70 à nos jours pour ce qui est de la musique Jamaicaine.

Soutenir par un don