Editorial du 20 au 27 janvier

Entre H3M2 et primaires de la gauche, que choisir pour éditorialiser sans rebattre les oreilles de lecteurs dont je sais qu’ils sont déjà sur-informés. C’est au quotidien Le Monde (1) que je dois d’avoir échapper à l’angoisse de l’éditorialiste devant l’absence de sujet méritant son intervention et ses commentaires.
Eblouissement à la lecture de ce simple titre : « Des catholiques veulent rendre à l’église sa virilité ». Enfin du lourd, du compact, du neuf, de l’excitant pour ceux qui comme moi sont fascinés par le spirituel, et dont la mission est de le faire vivre. Si l’on ajoute que, parallèlement, une enquête sociologique rapportée par le même quotidien (2) s’est intéressée aux catholiques , regroupés par les auteurs en 6 « tribus », alors on est comblé. Et si l’on prend le temps de croiser ces deux approches, alors il faut bien en convenir, une mutation est en cours.
Comment expliquer ce surgissement soudain de la masculinité dans l’univers catholique. Car c’est bien de ça dont il s’agit : un hymne à la masculinité, masculinité qui aurait été blessée dans et par l’église et dont il faut ranimer la substantifique flamme. Est-ce dû à une soudaine attaque d’AMLA (3), à une fréquence accélérée et pernicieuse de flaccidité pénienne au mauvais moment ? Il ne fait aucun doute que pour les auteurs de cette nouvelle et décoiffante attitude , que ce recours au concept d’une masculinité pure et dure apparaît comme le premier devoir du mâle catho. Foin de cette église féminisée et castratrice dont le discours gnangnan amollit le meilleur de nous-mêmes, les hommes.
« En avant , couilles ! » pourrait être le slogan de cette nouvelle génération . Et nul doute que les femmes , dans une conception nouvelle de leur rapport avec les hommes y trouveront aussi leur compte . C’est tout du moins ce que suggère un des prêtres en pointe dans cette conception de l’homme catho qui doit « retrouver son animalité ». On voit là comme un écho aux dernières déclarations de Donald Trump - même s’il s’agit d’une personnalité proche des évangélistes texans- pour qui « les femmes, il faut les prendre par la chatte ». Bel hommage à la masculinité , à une animalité trop longtemps étouffée par une mixité castrant les désirs profonds. Et si ce nouveau discours se traduit par une nouvelle praxis, peut-être peut -on espérer une amélioration du statut des garçonnets de 8 à 14 ans soumis depuis des décennies , urbi et orbi, à de fortes pressions de la part d’un clergé trop maternant , amolli par une église féminisée ayant renoncé à exalter la virilité de Jésus.
Et l’on ne peut que se réjouir (en attendant de jouir comme des lapins) devant ce déploiement d’initiatives où laïcs et prêtres rivalisent de créativité pour organiser des stages , des camps pour hommes, afin de les aider à retrouver leur rôle dans l’église et dans la société. Un de ces stages propose même des séances de « décapsulisation ». Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’intervention sur le prépuce, mais de faciliter la prise de conscience de leur masculinité, du combat à vivre et à mener pour conquérir la belle.
Enfin, si l’on en croit le père de Maistre, pour les nouveaux militants de la masculinité l’implantation de l’islam en France contribue à troubler l’identité des mâles cathos. « L’islam se développe sur ce manque de virilité des mâles chrétiens. Ils posent ces questions. Ils nous demandent : pourquoi n’êtes-vous pas plus forts ? Ils ne comprennent pas qu’on rentre la tête dans les épaules ».... et nos pénis , où ça ? Pour ce qui me concerne : secret défense.
Restons en là pour aujourd’hui. Affaire à suivre cependant , en attendant l’assomption du nouveau mâle chrétien au zénith de la masculinité bien tempérée (mais pas trop) . Je vous quitte car Fernande m’attend, et je ne fais jamais attendre Fernande.
Hosanna !

Le décapsulé de service

MA

2 pluviôse CCXXV

1- Le Monde du 28-12-2016
2-Le Monde du 13-01-2017
3-Angoisse Métaphysique Liée à l’Âge

Micros de Régions

Lundi 23 janvier Qui sont vraiment les jeunes ? Intervenants : Laura, en formation MLJ, demandeuse d’emploi Sarah, en formation MLJ, demandeuse d’emploi Hugo, étudiant, Rappeur Ben, étudiant, Rappeur Maps, graffeur en quartier sensible PQV Jean-Pierre Saint Germain, Président honoraire de AART, économie sociale et solidaire.
Résumé : Qui sont vraiment les jeunes ? La réponse n’est pas aussi claire qu’elle n’y parait, dans une société qui se veut à la fois le réceptacle des intentions, mais aussi des rejets. Qu’ont-ils finalement à nous dire ? Et dont la prise en compte est souvent sus-tendue aux réalités sociales. Les jeunes galèrent t’ils vraiment et pourquoi ? Cette émission donne la parole à 5 jeunes, choisis en fonction de leurs différences, mais également de leurs ressemblances. Laura, Sarah, Hugo, Ben, Maps, en proie à leurs propres difficultés, mais aussi à leurs rêves. L’économie sociale et solidaire également au cœur du débat, avec une approche circonstanciée, mais vérifiée de solutions possibles et adaptées. Vers la réussite ? Ou au contraire l’échec. La question principale n’est donc pas, pourquoi faire ? Mais à l’inverse comment faire.

La vie locale

La Vie Locale du 21 et 22 janvier à 11h
Les sujets
DDCS
Ciné Alpin à Chambéry
Berhan / Piolle
Spontanez-Vous

Le dossier  : Le Bois de Chartreuse

L’invité de la semaine  : Cinex

Primevère

Radio Grésivaudan, comme chaque année est sur le salon Primevère les 26 / 27 / 28 février , le salon-rencontre de l’alter-écologie. En ses temps de "vertitude" dans l’ensemble des acteurs économiques et politique ; cette affirmation dans l’alter écologiedes organisateurs de primevère nous a réjoui.
Sur notre antenne :
dimanche 22 janvier à 15H  : des salades tout l’année dans mon jardin avec xavier mathias
Lundi 23 janvier et dimanche 29 janvier à 15H  : violence dans la republique, l’urgence d’une reconciliation avec rojzman et rothenbuhler
Lundi 30 janvier et dimanche 5 fevrier janvier à 15H  : la face cachée de nos vétementsn avec marie therese chaupin
Lundi 6 fevrier et dimanche 122 fevrier à 15H  : la place du paysan au 21e sciecle avec S.perez-victoria

L’ours et la carotte

Dimanche 22 et mercredi 25 decembre à 12H30 à 10H30 : rencontre avec Juliette renaud des amis de la terre pour parler du code minier ( loi pour exploiter les sous sols) et debattu à l’assemblée nationale

Voyage intérieur

dimanche 22 janvier à 9H30 :
Linda Bordoletto – Là où je continuerai d’être
Linda possède tout pour être heureuse : un mari dévoué, une carrière prometteuse (capitaine de gendarmerie puis haut fonctionnaire au ministère des finances). Une situation confortable qui pourtant l’a fait dérailler à l’âge de 30 ans lorsque son père meurt. Elle prend alors conscience que cette existence agréable ne correspond pas à ce qu’elle est. Perdre ses parents, c’est comme pour beaucoup d’entre nous qui l’avons vécu, faire le choix de renaître la vie ou celui de rester dans le passé. De la dépression au désespoir, Linda va remonter la pente en prenant comme sacerdoce l’urgence de vivre. Descendre au fond du trou, c’est comme aller au fond de nos propres peurs et explorer ce qui nous intrigue. Ce grand inconnu, soi-même.
dimanche 29 janvier à 9H30 :
Alain Michel – Hommes de parole.
Nous sommes envahis par des informations se limitant souvent aux mêmes sources, et c’est ainsi, que nous nous forgeons une idée sur le monde environnant. Nous donnons aux médias un pouvoir qui est celui de nous influencer dans notre manière de penser et d’appréhender la réalité. D’où l’importance de développer l’esprit critique, de varier les sources d’informations sur l’horizon, tant politique, économique, culturel ou religieux. L’enjeu est de comprendre où est la « Vérité » et la complexité, est qu’il y a autant de vérités que d’êtres humains. De là découle les situations conflictuelles tant sur le plan individuel que celui des peuples. Alain MICHEL, à travers sa fondation « Hommes de parole » contribue ainsi à nous permettre de mieux comprendre les enjeux des conflits israélo-palestiniens. Il témoigne que la rivalité qui sépare les deux antagonistes, est non seulement liée à des faits historiques mais surtout une véritable ignorance, de qui est « vraiment l’autre » d’où découle toutes sortes de peurs et d’agressivité.
dimanche 5 fevrier à 9H30 :
qui suis-je vraiment

CréationS radiophoniqueS

Dimanche 22 janvier à 18h
rendez-vous avec : "Epique" de max Alexandre ; "me my english and all the langages" realisation anna Raimondo et " l’escamoteur " realisation cabiria chomel
Dimanche 29 janvier à 18h
rendez-vous avec : "Le tour du camps" de max alexandre et "el gat " realisation chloe despax

Les Chansons de Papa

Samedi 21 janvier à 9H30
Les Chansons de Papa vous proposent d’entendre ou de réentendre la rencontre avec Marcel Coussard de Froges.

Ecofestival

samedi 21 janvier à 10H30 : Restau Michto avec elisabeth
Michto est cuisinier diplômé, champion de France de pâtisserie et fut maraîcher bio pendant 10 ans. Il crée son resto nomade végétarien, en 2004 avec le quel il se déplace dans divers événements, puis au fil du temps se spécialisé dans la cuisine végétalienne et vivante, intégrant graines germées, lacto-fermentées, pestos de plantes sauvages, le tout sans gluten.Ses repas sont à prix libre depuis la création, et ils ont à cœur de travailler avec les petits producteurs, afin d’obtenir les aliments les plus enclins à régaler nos papilles et assurer notre bonne santé !
samedi 28 janvier à 10H30 :SERA avec Jacqueline Colard
Le but de l’association est de mener des actions en santé-environnement, créer des synergies, mieux connaître, mieux informer, mieux prévenir des pollutions industrielles, pollutions des sols, pollution de l’eau, qualité de l’air intérieur et extérieur, alimentation, nano produits, perturbateurs endocriniens, toxiques, rayonnements électromagnétiques, téléphonie mobile, numérique, … autant de thèmes que nous essayons de suivre, afin de mieux comprendre les liens entre l’environnement dans lequel nous vivons et les effets possibles sur notre santé.
samedi 4 février à 10H30 :Ticodrome avec Mireille Latier
créée fin 2005, pour réaliser un nouveau centre de sauvegarde de la faune sauvage en Isère. C’est une structure d’accueil pour les animaux sauvages blessés (oiseaux et mammifères), dans laquelle ils sont soignés afin d’être relâchés. Nous indiquons que, conformément à la réglementation, les centres de sauvegarde ne sont pas visitables par le public, ceci pour le bien-être et le calme des animaux en convalescence. Le Tichodrome est fédéré à l’Union Française des Centres de Sauvegarde (UFCS) et est également membre de l’ERACS (Entente Rhône-Alpes des Centres de Sauvegarde de la faune sauvage).

Parfums Exotiques

Émission présentée en direct par JAMGO. PARFUMS EXOTIQUES..."Voyages au bout de l’onde..." Découverte des terres d’ailleurs à travers leurs auteurs et leurs musiques. Émission du 04 01 2017 "A travers terre", nous partons avec Marie Demont entre Paris et Auroville en Inde...

Polemix et la voix off

Polémix et La Voix Off, c’est la caricature tranquille...Depuis 2002 déjà !