editorial du 12 février

Acceptabilité ! acceptabilité ! est-ce que j’ai une gueule d’acceptabilité ! ?
Acceptabilité : Caractère de quelque chose qui est plus ou moins tolérable. Caractère d’un énoncé qui est facilement compris ou naturellement émis par les sujets parlants. (Larousse)
Après m’avoir exhorté à la résilience, prononcé les mots tels que « hors de question » et « serrer la vis », m’avoir donné du « procureur », m’avoir gorgé d’injonctions toutes plus paradoxales les unes que les autres, voici que soudain on se soucierait de mon acceptabilité.?Mon acceptabilité sociale. Voici un mot qu’avec ironie, je triture et mâchouille comme un caramel, cherchant d’abord quel goût il peut bien avoir, et finalement de dégoût le recrachant. Ce vocable certainement susurré à l’oreille du prince par un zélé conseiller en communication me reste en travers de la gorge.?
Car de quelle acceptabilité s’agit-il dès lors qu’en haut lieu, lorsque j’émets à voix haute le moindre doute sur la réalité des chiffres, les déserts médicaux et la santé saignée à blanc, à suggérer d’autres solutions plus originales, à interroger les choix politiques, je serais classé « complotiste ». Pour un peu extrémiste de droite puisque ses édiles se emparés de la part caricaturale de ce marché mental.? De quelle acceptabilité me parle-t-on quand confiance ne m’est pas faite, alors qu’on sait très bien que les français respectent majoritairement les mesures prises tout en sachant très bien que les forces de l’ordre n’ont pas les moyens suffisant pour punir les contrevenants.?
De quelle acceptabilité me parle-t-on quand on réduit l’expression artistique au silence alors qu’il aurait été possible d’imaginer des solutions alternatives et partielles.?Dès lors que l’unique préoccupation, celle pour laquelle nos gouvernants ont été mis en place, est la préservation d’un modèle ultralibéral profitant aux plus riches, de quelle acceptabilité sociale me parle-t-on ? J’exagère ? Tiens donc, les aides aux entreprises période covid ne partent pas dans le soutien à l’emploi ??
Des aides massives ont été versées aux grandes entreprises du CAC40, suite à l’épidémie de Covid. Sans contrepartie : ces dernières continuent à distribuer de généreux dividendes à leurs actionnaires, tout en annonçant la suppression de près de 60 000 emplois, dont 15 000 en France. L’Observatoire des multinationales publie ce 12 octobre un rapport sur ces corona-profiteurs. Basta mag du 12/10/2020 ?
La misère s’accroit alors que les plus riches des riches s’enrichissent et que la bourse se porte comme un charme.
 ?https://www.franceculture.fr/emissions/les-idees-claires-le-podcast/la-crise-sanitaire-du-covid-19-profite-t-elle-aux-riches??
Alors, gens du pouvoir, me caresser l’acceptabilité aux heures de pointe du métro, quand pour sauver votre monde, vous me proposez une unique alternative, à savoir doser mon enfermement et attendre mes piqûres, quel cynisme !?
Accepter un monde sans imaginaire, en troupeau, uniforme, sans couleurs et sans saveur ? Craignez-vous tant des initiatives et de la pensée diffuse et éclairante que vous en oubliez toute réalité scientifique et sociale autre que celle dictée par vos conseillers. Mais vous ne comprenez pas ou alors vous comprenez trop bien ? Hors de vos schémas de lecture de la société, il grouille un monde réel qui a depuis longtemps dépassé le stade de non acceptabilité et qui trouvera toujours moyen de contourner votre pensée en inventant au mieux un monde meilleur et solidaire, au pire la survie. Il va nous falloir apprendre à vivre avec les virus, les avatars d’un monde sur-développé.?
Et parmi nous, patentés ou sans diplôme, nombre de chercheurs, penseurs, philosophes, artistes, sages, que vous ne consultez pas réfléchissent à un monde éclairé et savant, une pensée et un imaginaire qui réinvente l’esprit le corps et l’âme, le rendant bien plus résistant aux attaques mentales et virales qu’une piquouse à but lucratif.?Mais dans votre arithmétique binaire, seuls compte votre propre survie, et à moyen terme choisir entre Macron ou le Pen.?
Misère ! ?

JMC

CréationS radiophoniqueS

Dimanche 25 avril à 18h
En partenariat avec le RAF, Radio Zinzine réalise une voire deux émissions "Entre cimes et racines" à chaque rencontre alternative forestière.
Dimanche 2 mai à 18h
Mon village, c’est Kinshasa.
Dans le cadre de ses rediffusions spéciales confinement 2020, la fabrique doc présente… Sélection Prix Italia Golden Award for New Radio Formats 2015 Sélection festival Longueur d’ondes 2015 « Partout à Kinshasa, il y a des sons qui existent : des sons de voitures, des sons d’églises, des sons de musiques de bar, et les gens font la fête malgré tout ce qui les oppresse… Car il n’y a pas de liberté d’expression, la vie sociale est catastrophique ici. Mais tout le monde veut exister et pour cela tout le monde se bat pour survivre, tout le monde est obligé de créer. » Yves Sambu, collectif SADI (Solidarité des artistes pour un développement intégral). Enregistré en juin 2013 à Kinshasa, ce documentaire audio donne la parole aux résident/es de quartiers populaires de la capitale de la République démocratique du Congo, deuxième ville d’Afrique subsaharienne avec plus de 10 millions d’habitant/es. D’un quartier à l’autre, le micro se promène, à pied ou en fula-fula (mini-bus), pour recueillir les difficultés quotidiennes, les joies et les rêves des Kinois, pour livrer de Kinshasa un portrait autant sonore que documentaire.

Voyage intérieur

dimanche 25 avril à 9H30 :
Croque la vie

Journaliste pour Paris –Match dans les années 80, sa rencontre avec l’humoriste alex Métayer va déclencher chez elle un grand bouleversement dans sa vie. Alex allait lui donner sans le savoir des clés sur le plan physiologique, environnemental et psychologique. Souffreteuse depuis son enfance Marion Kaplan écrit depuis 30 ans des ouvrages pour aller mieux en axant ces recherches sur la compréhension des sources des maladies et des êtres humains. Pour Marion, des solutions il y en a la pelle. Chacun peut entamer son propre chemin. Chacun va rencontrer son propre thérapeute ou au mieux des rencontres significatives pour franchir un autre niveau. Le but c’est de rester ouvert. Comme il est si difficile de se remettre en question en raison de nos habitudes, autant faire preuve de bon sens. La sagesse orientale et occidentale nous confie ‘’qu’entre deux chemins, choisis toujours le plus difficile…l’habitude alors, le rendra plus agréable. Dans cette nouvelle aventure du voyage intérieur, la série d’émission de mes sages de vie je vous invite à rendre visite en privée à Marion Kaplan, juste pour nous nourrir des choses.

Primevère

Radio Grésivaudan, comme chaque année est sur le salon Primevère les 3/4/5 mars , le salon-rencontre de l’alter-écologie. En ses temps de "vertitude" dans l’ensemble des acteurs économiques et politique ; cette affirmation dans l’alter écologie des organisateurs de primevère nous réjouit.
Sur notre antenne :

Lundi 19 avril et dimanche 25 avril : La cité, tissu du lien social avec Yvette Bailly, membre du MAN et Béatrice Barras, co-fondatrice de la SCOP Ardelaine et de l’écolieu du Viel Audon et auteure de Une cité aux mains fertiles

Lundi 26 avril et dimanche 02 mai : Le pouvoir de la désobéissance civile avec Le MAN ; Alternatiba et ANV-COP21 ; Extinction Rebellion

Lundi 03 mai et dimanche 09 mai : Ce que nous apprennent les cachalots avec François Sarano est l’auteur de nombreux livres dont “Le retour de Moby Dick : Ou ce que les cachalots nous enseignent sur les océans et les hommes” aux éditions Actes Sud

Lundi 10 mai et dimanche 16 mai : Murray Bookchin et l’écologie sociale avec Vincent Gerber a participé au nouveau recueil de textes de Bookchin "Pouvoir de détruire, pouvoir de créer" aux éditions L’Amourier

La Télé au Placard

La Télé au Placard, c’est l’émission quotidienne de Radio Grésivaudan. Du mardi au vendredi de 10h30 à 12h en direct, rediffusée à 16h30. Elle donne la parole aux actrices et aux acteurs de la vie locale et culturelle du Grésivaudan !

Tout le programme de la télé au placard, les podcasts des 3 dernières semaines en cours...

DJ Radio Show

Retrouvez tous les vendredi soir de 21h30 à 23h00 sur Radio Grésivaudan, en direct, JON WALL et ses chroniqeurs, vous font découvrir leurs univers musicaux de 21h30 à 23h00 dans leur émission sur RADIO GRESIVAUDAN. Vous y trouverez du mix en live, des rencontres avec des Guests en interviews et Dj sets...

regard’ailleurs

Cette émission est enregistrée en France et à l’étranger ; on y retrouve des expatriés, des écrivains-voyageurs, des projets solidaires, des immigrés habitant en France, des parcours de vie... dans une dynamique d’échange et de partage pour se découvrir soi à travers le regard de l’autre.
le vendredi 23 avril 13H30 : Ninka

J’ai 3 ans et je danse dans l’herbe du jardin ma nouvelle maison. Je grandis comme une plante des champs et la danse ne me quitte plus...c’est ici que je rêve depuis ma plus tendre enfance...et la Musique m’accompagne...Accompagne mon Mouvement. Ainsi se décrit Ninka, une âme habité par le mouvement et par le chant. Ninka raconte nous cet instant !

Un autre monde

Jeudi 22 avril à 15H :
Un amour à Kiev
Parcours sur la carte du tendre Russe à travers les rues de Kiev. Qu’est ce qui rapproche deux personnes depuis l’attirance première jusqu’au vrai amour ?

H1000

H1000 propose micro en main une randonnée acoustique à travers les chaînes montagneuses. Quelque soit le site ou la saison, H1000 fait traverser à l’auditeur un paysage sonore où se mêlent les sons des grands espaces montagnards et les impressions des personnages qui le traversent.

jeudi 14 avril 13H30 : Cap pour une ballade dans les prairies et au bord des feuillus

Don du Son

Jeudi à 21h30 : Don du Son est une émission qui fait la promotion du reggae des années 70 à nos jours pour ce qui est de la musique Jamaicaine.

Anachronique

une émission d’une heure d’ouverture à la connaissance, aux couleurs de notre société et du monde,aux histoires atypiques. Ce programme clef en main, prêt à diffuser, propose textes et musiques aussi différents les uns des autres, contre le cloisonnement des idées ou du "fanatisme" d’un seul style musical. Toutefois, si une musique déjà connue est proposée dans l’émission ANACHRONIQUE©, c’est bien sûr pour en apprécier une nouvelle fois la construction mélodique ou la force du texte. C’est aussi pour que cette musique serve de tremplin afin que l’auditeur puisse accéder à d’autres musiques "plus difficiles d’écoute".

Lancement du concours CitésLab

Le concours de l’idée entrepreneuriale de CitésLab est lancé depuis le 9 avril pour toutes les personnes vivant dans les communes de Grand Chambéry et Grand Lac.

L’ours et la carotte

L’ours et la carotte, un magazine d’environnement qui traite des grandes et petites questions liées à l’écologie pratique

Le mercredi 20 avril
Avec Arnaud nous parlons d’écologie pratique diffuse à travers l’association dont il est membre ; "Savoirs de Terroirs" en Ardèche.

Le mercredi 07 avril
Cette semaine nous sommes partis à la découverte de l’épicerie l’indépendante, à Paris. Elle ne vend que des produits locaux et passe par le circuit très court, respectueux de l’environnement et sans intermédiaire. Une autre preuve qu’un commerce sans intermédiaire et sans faire appel à la grande distribution est viable.

Le mercredi 31 mars
Jean Yves, est sculpteur sur bois pour les cabanes dans les arbres à bastide-Clairance en Pays Basque. De comment il est parvenu à être sculpteur en passant par ce qu’il arrive a crée et avec quels types de bois, portrait d’un passionné du bois.

Le mercredi 3 février
Cette semaine nous parlons des preneurs de sons de la nature de l’association Sonatura

Le mercredi 10 février
Cette semaine le trocoeur de l’association AIMA (imaginons un monde d’amitié) nous présente son jardin au naturel , lieu d’échanges et de solidarité autour de sa recyclerie et des trocs en tous genres

Soutenir par un don